Le triple vitrage : kesako ?

Fenêtre triple vitrage isolante

Triple vitrage, triple vitrage, triple vitrage … Cette expression se retrouve partout lorsque l’on parle de menuiseries. Nous souhaitons ici développer un peu le pourquoi du comment de ce triple vitrage pour que vous soyez bien avertis avant d’acheter vos menuiseries, fenêtres ou portes (oui il y a du triple vitrage dans les portes également).

Concernant le double vitrage, pour obtenir plus de performance thermique, il est possible de passer en triple vitrage. Cela est prouvé, lorsque vous rajoutez un vitrage, vos performances s’améliorent.

Quels sont les avantages du triple vitrage ?

  • Augmentation de la performance thermique Ug par rapport à un double vitrage allant jusqu’à 0,5 W/m²K
  • Permet des économies d’énergie
  • Pas de phénomène de convection chaud/froid grâce à la vitre centrale
  • Contrairement à un double vitrage perdant de la performance Uw au-delà d’un espace de 18 mm, le triple vitrage permet d’augmenter la quantité de gaz argon sans perdre de performances

Le principal avantage réside donc dans l’optimisation de la valeur Ug. En maison passive, le triple vitrage est incontournable, en BBC, vivement souhaitable. Ainsi, concernant les performances, si vous prenez un triple vitrage avec gaz et traitement de couche, vous pouvez obtenir des valeurs allant de 0.8 à 0,5 W/m²K.

C’est pourquoi, le triple vitrage est hautement recommandé pour améliorer les performances MAIS si celui-ci permet de conserver de bonnes caractéristiques d’isolation notamment concernant le facteur g. “Quel est le problème avec ce facteur g ?”

D’ailleurs, qu’est-ce-que le facteur g pour commencer ? Pour rappel, c’est la proportion, en pourcentage, du flux énergétique solaire, que le vitrage laisse passer et donc la chaleur naturelle récupérée de l’extérieur.

Notez que l’ajout d’un troisième verre permet effectivement d’augmenter la valeur Ug, mais a tendance à dégrader le facteur g. En effet, pour obtenir une valeur Uw de 0,5 W/m²K (donc très performante), le facteur g est réduit à 50% : il perd donc 11% par rapport aux capacités du double vitrage. C’est pourquoi, faites bien attention quand on vous vend du triple vitrage et vérifiez que le professionnel auquel vous vous êtes adressé dispose d’une solution à ce problème !

Ici, le fabricant Internorm qui, grâce à un traitement développé en exclusivité avec Saint Gobain, est en mesure de fournir un triple vitrage avec des coefficients Ug performants mais aussi et surtout, qui ne dégrade pas le facteur g Celui-ci reste à 61% pour des valeurs Uw pouvant atteindre jusqu’à 0,5 W/m²K.

Dans certains pays le triple vitrage est devenu obligatoire, nous vous conseillons de le considérer avec attention et de le favoriser pour vos futures menuiseries.