Focus sur l’éco-rénovation

Pourquoi éco-rénover son logement ?

Rénover son logement sous l’angle « économies d’énergie » présente un triple avantage. D’abord, cela permet de diminuer les factures (par exemple, des fenêtres neuves vous isoleront mieux, ce qui diminuera l’ « effort » nécessaire pour chauffer le logement). Ensuite, le confort est amélioré (par exemple : plus de courant d’air…). Enfin, c’est un investissement qui valorise le bien immobilier (pour revendre un bien immobilier, il faut indiquer sa performance énergétique « DPE » : plus le logement est économe, plus sa valeur augmente !).

Quelles aides à l’éco-rénovation ?

Selon les cas et la nature des travaux, vous serez éligible à un ou plusieurs dispositifs. Il en existe plusieurs et tous ont des caractéristiques précises (non détaillées ici).

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire des impôts 30 % des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique (volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur par exemple), lorsqu’ils sont réalisés par des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt permet, comme son nom l’indique, de bénéficier d’un prêt à taux zéro pour des travaux d’éco-rénovation (jusqu’à 30.000 euros). Là encore, il faut recourir à un professionnel  RGE.

Le programme Habiter mieux

Cette aide financière pouvant aller jusqu’à 10.000 euros peut être complétées par une prime d’Etat en fonction des caractéristiques des travaux.

Les aides locales

Il existe par ailleurs des aides locales : n’hésitez pas à vous renseigner pour les connaître !

Comment faire pour bénéficier de ces aides ?

A chacun des dispositifs cités sont associées des démarches particulières. Le mieux est de vous faire accompagner par un conseiller pour trouver la combinaison d’aides optimale et adaptée à votre situation, forcément unique !