Vos fenêtres et l’aération : que devez-vous savoir pour vos VMC ?

vmc-double-flux

Comme nous vous en avons déjà parlé sur ce site, le renouvellement de l’air est très important pour votre qualité de vie, c’est pourquoi vous devez penser à aérer votre intérieur dès que vous le pouvez. Toutefois, quand il fait trop froid ou trop chaud cela n’est pas forcément de mise. C’est pourquoi, il existe certains moyens pour aérer votre maison de manière automatique.

Pour vous apporter toujours plus de confort et d’économie d’énergie,  les fenêtres sont de plus en plus performantes en termes d’isolation thermique mais cela implique que l’air ne passe plus. C’est pourquoi, lorsque vous décidez de changer vos menuiseries et d’installer des menuiseries sans grilles d’aération, renseignez-vous auprès de votre revendeur sur la nécessité d’installer une ventilation externe et notamment une VMC (ventilation mécanique contrôlée).

En effet, en rénovation, vous devez prévoir des entrées d’air en fonction de la destination des pièces, tout en veillant à ce que celles-ci ne dégradent pas les performances acoustiques des menuiseries. Le remplacement de vos anciennes fenêtres peut déséquilibrer la ventilation de votre habitation. Des entrées d’air bien dimensionnées doivent être prévue pour vous prémunir contre tous désagréments (odeurs, moisissures, condensation, etc).

Sans rentrer dans les détails techniques d’une VMC simple et double flux, notez simplement qu’une double flux sera plus efficace. Ces dernières vont chercher l’air à l’extérieur de la maison et aspirent par un autre conduit l’air vicié. Cette solution vous permet un débit de renouvellement élevé tout en conservant une isolation thermique et acoustique satisfaisante.

Ce système vous assure que l’air humide ou chargé d’odeurs ou de CO2 ne circule pas dans le reste de la construction une fois qu’il a été aspiré. Ce sujet est important, c’est pourquoi, n’hésitez pas à vous renseigner lors de vos demandes de devis !