Les coefficients thermiques : les Uw, Ug, Uf “pour les nuls”.

Perdus au milieu des coefficients de performance d’isolation thermiques Uw, Uf et Ug ? Faisons un point rapide sur leurs significations.

internorm coefficients performance Uw Ug Uf

Ces coefficients de performance thermiques se mesurent en :

  • Watt (qui mesure l’énergie perdue)
  • Par m2 de fenêtre (vitrage et châssis)
  • Par degré Kelvin (la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur).

Ils mesurent la capacité d’une partie ou tout de votre fenêtre à garder les calories à l’intérieur de votre logement.

Les différents coefficients :

L’Uf

Ce coefficient mesure la performance d’isolation du châssis de la fenêtre (« Frame »).

L’Ug

Ce coefficient mesure la performance d’isolation du vitrage (« Glass »).

L’Uw

Ce coefficient mesure la performance de l’isolation de la fenêtre dans son intégralité (« Window »).

C’est celui-ci qu’il faut retenir : le meilleur des triple vitrages s’il est fixé dans un châssis de mauvaise qualité n’isolera pas correctement.

Des exemples de coefficients Uw :

Les coefficients de performance d’isolation thermique peuvent aller du pire avec 6 W/(m2.K) pour un simple vitrage du début des années 70 à 0,5 W/(m2.K)pour le meilleur des triple vitrages renforcés.

Pour une maison passive, il est nécessaire d’avoir une fenêtre au coefficient de performance thermique inférieur à égal à 0,8 W/(m2.K) ; pour une RT 2012, une valeur entre 1,2 et 1,5 W/(m2.K) est suffisante.

Pour plus de renseignements et connaître les coefficients d’isolation thermique adaptés à votre projet, demandez conseil à un professionnel Internorm.