Quatre astuces pour une maison fraîche et ombragée tout l’été

4 astuces pour une maison fraîche et ombragée

En été, tout le monde adore profiter de sa terrasse ou de son jardin pour manger, flâner, bronzer… Mais c’est aussi un vrai plaisir que de retrouver la fraîcheur de son intérieur, notamment la nuit pour un sommeil de qualité. Alors, comment faire pour que votre maison reste à des températures agréables ? Voici nos quatre astuces.

Astuce n°1 : fermer le jour, ouvrir la nuit

Dès que le soleil pointe le bout de ses rayons, un seul réflexe : fermer volets et fenêtres, surtout du côté exposé de votre maison. Les propriétés isolantes de vos fermetures représentent une barrière efficace contre la chaleur ! Et la nuit, c’est tout le contraire : ouvrez grand, dans toutes vos pièces, et si possible, créez un courant d’air. Ainsi, l’air frais nocturne circulera bien dans votre maison, et vous le conserverez au petit matin lorsque vous aurez refermé fenêtres et volets.

Astuce n°2 : optimiser la ventilation de votre maison

La climatisation est une solution performante pour être au frais à l’intérieur de votre maison, mais elle peut être bruyante (surtout les modèles mobiles), coûteuse, et pas vraiment sympa pour la planète. Optez plutôt pour une ventilation double flux : combinée à un puits canadien dans une maison parfaitement isolée, elle permet de rafraîchir l’air intérieur en été.

Astuce n°3 : les plantes, vos alliées contre la chaleur

C’est une astuce qui se planifie, mais qui fonctionne sur le long terme : la végétalisation de votre extérieur est très efficace pour vous protéger de la chaleur en été. Préférez les surfaces engazonnées aux terrasses dallées, plantez des arbres pour profiter de leur ombre, bref mettez du vert partout où c’est possible. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à végétaliser votre toit ou vos façades : les plantes feront un rempart naturel isolant très performant et constituent une barrière contre les rayons du soleil.

Astuce n°4 : limiter votre consommation électrique

En cas de forte chaleur, mieux vaut bien sûr ne pas utiliser votre four ou votre fer à repasser ! Mais d’autres habitudes contribuent à produire de la chaleur : un ordinateur qui reste allumé, des appareils en veille, etc. Pensez à éteindre et à débrancher tout ce que vous n’utilisez pas, y compris les multiprises auxquelles on ne pense pas toujours.