Économie d’énergie : quels équipements donnent droit au crédit d’impôt ?

cidd

En vigueur depuis le 1er janvier 2005, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) a été progressivement modifiés dans le cadre des lois de finances. Il a évolué au 1er septembre 2014.

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous effectuez dans votre habitation principale des travaux d’isolation thermique, d’installation de chaudières à condensation ou d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable.

Dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique, la ministre de l’écologie a annoncé une réforme du CIDD dès le 1er septembre 2014, avec un taux unique de réduction d’impôt de 30 %, au lieu de 15 ou 25 %, sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

Ainsi, si vous souhaitez changer vos menuiseries, portes et fenêtres, ces travaux peuvent rentrer sous certaines conditions dans la catégorie travaux d’isolation thermique. Il faudra alors faire appel à un professionnel qui propose des fenêtres performantes et de haute qualité permettant d’améliorer l’isolation de votre habitation.

Le CIDD est étendu aux compteurs individuels de chauffage et d’eau chaude et aux points de recharge de véhicules électriques

A noter : Éco-conditionnalité au 1er janvier 2015 : À cette date, le recours à un professionnel portant la mention RGE, “reconnu garant de l’environnement”, sera nécessaire pour bénéficier du CIDD.

Pour plus d’informations, l’ADEME propose une page sur son site Internet très complète avec des données chiffrées. cliquez ici