Comment entretenir des volets en bois ?

Vous avez fait le choix du charme avec des volets en bois ? Il faut aussi dire que les volets en bois sont aussi très solides avec une belle longévité (des décennies !). Mais, pour que ce dernier argument soit vrai, il faut bien les entretenir.

Comment entretenir des volets en bois ?

En effet, les volets en bois doivent être régulièrement entretenus pour que votre habitation conserve une apparence chaleureuse et conviviale.

Comment faire pour entretenir des volets en bois peints ?

Des volets en bois peints se lavent avec de l’eau tiède à laquelle on ajoute des cristaux de soude, à l’aide d’une éponge humidifiée (et non détrempée) dont on n’utilise pas le côté abrasif.

Une fois que vous avez terminé de nettoyer vos volets et qu’ils sont bien secs, appliquez une couche de cire incolore ou de lait de cire. Ainsi, vous protégerez le bois !

Comment faire pour entretenir des volets en bois vernis ?

Pour des volets en bois vernis, la méthode est similaire : optez simplement pour de l’eau à laquelle vous pouvez ajouter, si besoin et en petite quantité, du vinaigre blanc.

A quelle fréquence entretenir vos volets en bois ?

La fréquence varie selon l’exposition des volets et le lieu de résidence : prévoyez en tout cas un à trois nettoyages par an.

Et pour une rénovation complète ?

De manière bien plus ponctuelle, vous pouvez rénover vos volets en bois, en les décapant. Comment faire ?

  • Déposez-les
  • Grattez les écailles de peinture ou de vernis à l’aide d’une brosse métallique et d’un racloir, ou avec un papier abrasif à gros grain
  • Dépoussiérez-les
  • Nettoyez-les bien
  • Peignez-les, en appliquant autant de couches que nécessaire (préférez d’ailleurs plusieurs couches fines à une couche épaisse).
    C’est d’ailleurs le moment où vous pouvez changer votre décoration extérieure en appliquant une nouvelle couleur (dans la limite des règles d’urbanisme en application à l’endroit où se situe le bien immobilier).

Repeindre des volets en bois se fait environ tous les 5 ans, mais dans certaines zones (à proximité de la mer ou d’industries par exemple), la fréquence peut être plus élevée.